Les conditions d’indemnisation de l’activité partielle ont changé depuis le 1er février 2021, notamment concernant le montant de l’allocation versée. L’indemnisation des salariés en activité partielle de droit commun est passé de 70 % à 60 % de leur rémunération de référence.

Les dernières dispositions en vigueur  prévoit cependant que les secteurs les plus touchés par la crise sanitaire continueront à appliquer le taux de 70 % jusqu’au 28 février et ceux faisant l’objet d’une fermeture administrative jusqu’au 30 juin 2020. Le texte fixe en outre au 1er mars la date à laquelle les autorisations d’activité partielle passeront de six mois à trois mois.

🔎 Retrouvez le récapitulatif des taux et montants alloués Indemnités AP source DGEFP 110121