Alors que l’on pensait qu’il fallait désormais surtout travailler à la recherche de solutions pour déboutonner l’inconcevable problématique liée au recrutement dans les entreprises.

Alors que l’on pensait continuer notre mission d’animation de la relance qui pointe désormais pour accompagner une économie qui résiste finalement plutôt bien aux affres des désagréments sanitaires successifs.

Alors que l’on pensait qu’il suffisait de vous dire comment deux nouvelles adhésions, celle d’Interxion  qui représente, on ne peut mieux, la capacité du territoire d’attirer de gros investisseurs et celle de l’APHM, organe de santé publique avec ses 6000 salariés dans notre Nord,  prouvent l’intérêt d’acteurs majeurs à vous rejoindre.

Alors que l’on pensait que le pire était enfin derrière nous, voici que la bête immonde revient en force pour se liguer à nouveaux aux multiples dangers permanents de la vie économique.

Particulièrement, en ce moment de fêtes de Noel, elle refait planer le danger, pollue notre envie d’être ensemble et trouble tous nos moments partagés.

Sun Tzu dans son recueil stratégique « L’art de la guerre » explique ce principe. “C’est lorsqu’on est environné de tous les dangers qu’il n’en faut redouter aucun.”

Ce conseil peut nous servir de carburant pour terminer l’année et préparer l’avenir.

Alors on pense chez Cap Au Nord Entreprendre que plus nous serons nombreux à appliquer ce principe, plus notre territoire sera fort et positif…

Associé au conseil d’administration et à mon équipe, je  vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année.